La Bretagne lance sa feuille de route sur l’hydrogène renouvelable

Hafen , Lorient, Bretagne, Frankreich, schiff, schiffe, atlantik, industrie,küste, meer, meeresküste, transport,kran,kräne, beladen, beladung

À travers cette feuille de route, partagée avec les acteurs bretons concernés, la Bretagne veut se positionner comme une région leader sur le marché des applications de l’hydrogène renouvelable, tant en termes de compétences détenues par ses entreprises que de diffusion des technologies et d’appropriation par les citoyens. Il s’agit de structurer et développer un secteur économique innovant et générateur d’emplois afin de répondre aux objectifs de la Breizh COP, projet d’avenir pour une Bretagne plus sobre à horizon 2040 qui vise une réduction par 4 des émissions bretonnes de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, une diminution de la part de carburants fossiles dans le domaine du transport, intégration des productions énergétiques renouvelables et décarbonées en lien avec les technologies de stockage de l’énergie. Enfin, cette feuille de route vise à assurer le développement durable des territoires et de leur autonomie énergétique. Un premier appel à projets régional a été lancé fin septembre, d’autres suivront en 2020 et 2021.

Les filières d’avenir

L’accent a été mis sur l’ambition industrielle forte qui sera portée dans le domaine des applications navales et de productions offshores d’hydrogène. Cette filière bretonne de l’hydrogène se développera autour des spécificités régionales comme l’industrie maritime, les projets smart grids déployés sur le territoire, les énergies marines renouvelables, les applications de stockage et la logistique de l’agro-alimentaire. Car d’ici à 2030, la Bretagne s’est fixé des objectifs quantitatifs à savoir la création de huit boucles locales hydrogène renouvelable et bas carbone, trois écosystèmes portuaires maritimes utilisant l’hydrogène renouvelable, une première flottille de 10 navires pilotes, 2 800 véhicules ainsi que la mise en œuvre d’un démonstrateur de production d’hydrogène offshore pour 2025 permettant à la filière d’être au rendez-vous des enjeux de productions industrielles d’hydrogène offshore pour les futurs parcs éoliens en mer, entre 2040 et 2050.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.