Brest métropole crée une instance économique de concertation du bassin d’emplois

Une forte mobilisation des acteurs publics et privés était nécessaire pour agir à court terme sur les conditions nécessaires à la reprise économique. D’où l’initiative de Brest métropole et de la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) de mettre en place à l’échelle du bassin d’emplois une instance économique de concertation. Réunie pour la première fois en visioconférence lundi 4 mai, cette instance qui regroupe Brest métropole, la Région Bretagne, le Conseil départemental, les EPCI du Pays de Brest, les trois organismes consulaires et associe d’autres organismes ou instances, comme la Banque de France ou le Tribunal de commerce, partagera les informations, les analyses et les avis nécessaires pour définir les actions appropriées et faciliter la prise de décision. Une approche collective qui, selon Pascal Lelarge, Préfet du Finistère « doit permettre de travailler sur le court terme pour limiter les dégâts économiques et sociaux, mais aussi sur le moyen terme afin d’accélérer les mutations, être force de proposition, être locomotive d’un grand projet collectif, libérer les énergies et accompagner une reprise plus responsable, notamment en intégrant mieux la consommation locale ». Concernant la feuille de route, elle porte sur quatre types d’actions : partager et mesurer l’impact de la crise pour le tissu économique, optimiser l’effet des mesures correctives à mettre en place ; repérer les freins à la reprise, les fragilités, les risques et enfin dynamiser la reprise. « Le but est aussi d’identifier de nouveaux leviers d’action notamment pour nos secteurs stratégiques, et pour préparer les conditions de la relance pour redynamiser l’économie de notre territoire » affirme François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest métropole.

 

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.