En dix-huit mois, plus d’un milliard d’euros ont déjà engagés par l’État et les financeurs du programme pour accompagner plus de 4000 actions déjà prêtes dans les villes du programme Action Cœur de Ville a annoncé Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, se réjouissant de la dynamique enclenchée. « Elle traduit à la fois l’importance de ces villes dans le développement économique et la cohésion sociale de notre pays, leur capacité d’innovation mais aussi leur rôle moteur pour relever le défi d’un nouvel aménagement urbain plus durable et inclusif » a déclaré la ministre. Outre l’ingénierie, sont concernés la rénovation de logements, la restructuration de commerces, la mise en place de nouvelles mobilités, le réaménagement de l’espace public, le développement de nouveaux services et de l’offre culturelle, la valorisation du patrimoine, la nature en ville et la résilience climatique, la résorption de friches, etc.

Pour rappel, le programme national Action cœur de ville, annoncé à Cahors en décembre 2017, vise à soutenir le développement des villes qui exercent un rôle irremplaçable de centralité pour l’ensemble de leur territoire. Doté de 5 milliards d’euros d’ici 2022 avec le concours de la Banque des territoires, d’Action Logement et de l’État, ce programme d’appui aux collectivités qui portent les projets a fait le choix de mobiliser ces financements exceptionnels vers les centres des 222 villes de métropole et d’outre-mer sélectionnées en mars 2018 pour y accueillir plus et mieux d’habitants, de commerces, d’activités et de services.

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.