40% des budgets participatifs sont liés à l’environnement

Be sure. Delighted girls sitting around young tree and keeping smile on faces while looking at the process

Dans son bilan des budgets participatifs en France, site Lesbudgetsparticipatifs.fr, expert associé à la Fondation Jean-Jaurès, dévoile quelques données sur cette nouvelle forme de démocratie participative qui s’est fortement développée en France au cours des six dernières années, passant de sept démarches en activité en 2014 à 170 en 2020. L’Ile-de-France compte près de 30% des budgets participatifs, suivie de la Nouvelle-Aquitaine, de l’Occitanie, des Hauts-de-France et de la Bretagne réunissant chacune autour de 10% des communes engagées. Cela s’explique par la proximité géographique qui permet une meilleure diffusion de la démarche, l’expérience d’une collectivité similaire ainsi que la couleur politique des municipalités et collectivités. Quant à la nature des projets votés dans les budgets participatifs en 2019, ils sont très souvent liés à l’environnement et à la protection de la biodiversité : plantations d’arbres, nichoirs, ruches, jardins partagés… C’est près de 40% des projets arrivés en tête des votes aux budgets participatifs qui sont en lien avec l’environnement suivis des projets d’aménagements et de mobilité qui orientent les investissements vers une ville plus respectueuse avec la végétalisation de l’espace public, la pratique du vélo ou des aménagements pour les piétons.

Cher(e)s abonné(es),

Dans ce contexte de crise sanitaire, nous avons pris la décision de ne plus imprimer nos éditions jusqu’à la sortie de cette période difficile. Afin que nous puissions continuer à vous fournir votre magazine par email, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.