« Il n’y aura pas de consigne sur les emballages en plastique » selon l’AMF

Bottle, Plastic, Recycling.

A l’occasion du102ème Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France, le Président de la République et le Premier ministre se sont tous deux exprimé sur le sujet controversé de la consigne pour recyclage des bouteilles en plastique, qui fait l’objet d’une opposition unanime des associations d’élus depuis plusieurs mois. « Rien ne sera fait sans l’accord des maires » a annoncé mardi 19 novembre Emmanuel Macron, assurant vouloir conforter « ceux qui se sont organisés », « ceux qui ont pris de l’avance et ont investi ». Edouard Philippe, également présent sur le congrès des maires le jeudi 21 novembre, a reconnu pour sa part que le système de consigne utilisé dans d’autres pays européens « n’est pas le nôtre » et a répété « nous ne la mettrons pas en œuvre cette consigne, sans l’accord des associations d’élus. Parce que nous avons tout intérêt à avancer de concert plutôt qu’en opposition, en foisonnement et donc en désordre ». Le message est clair, selon l’AMF.