La coupe de bois est un acte fondamental pour préserver la forêt

©Adobe Stock

La France est riche de sa forêt. Mais, selon Antoine d’Amécourt, président de la Fédération des forestiers privés de France (Fransylva), elle reste sous-exploitée. Pourtant ses atouts sont nombreux, notamment dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.