“Il faut repenser la gestion des déchets dans les territoires”

Dans son rapport « Environnement et emploi : comment repenser la gestion des déchets au plus près des territoires » publié le 23 juin 2020, l’Observatoire de la transition énergétique et sociale de la Fondation Jean-Jaurès fait le constat suivant : la hausse des déchets en France n’est pas conjoncturelle, c’est une tendance lourde. Selon le document, un ménage produirait aujourd’hui 460 kg de déchets par an contre 300 kg il y a quinze ans, dont environ un tiers de déchets d’origine alimentaire. Et en ajoutant les ordures ménagères et les déchets dits « du bâtiment », issus des chantiers de travaux publics, les déchets générés en France seraient proches de 1,5 tonne par an et par habitant . Face à cet accroissement néfaste, les prochaines mandatures municipales « constituent une opportunité pour mettre en place des actions ambitieuses en matière de tri, de recyclage, de valorisation des déchets comme en matière de prévention et de réduction de leur volume ».

Six pistes pour agir

La solution ? Les élus doivent imaginer de nouvelles façons de penser la gestion des déchets, selon l’Observatoire qui considère que « l’évolution actuelle des modes de consommation des Français et le progrès technique permettent d’envisager de passer d’une politique de gestion des déchets à une politique d’économie circulaire, capable d’agir sur le pouvoir d’achat et d’avoir des retombées positives sur la santé publique». Et de leur proposer six types d’actions à mettre en œuvre visant à favoriser le développement de modèles d’économie circulaire à la fois résilients et créateurs de valeur ajoutée pour les territoires. Ces actions s’articulent autour de la réduction des quantités de déchets, la collecte et la valorisation des déchets verts, le développement de des lieux de « recycleries », le développement d’entreprises à impacts sociaux, la création de des circuits alimentaires de proximité et enfin la valorisation énergétique et la gestion territoriale des déchets.

 

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.