La Nouvelle-Aquitaine accélère sa transition agroécologique

Beige cows of the blonde aquitaine breed. Animals for human consumption grazing in the field.

DÉCRYPTAGE. C’est l’une des onze ambitions affichées par la région dans sa nouvelle feuille de route baptisée Néo Terra, adoptée en juillet 2019 et dédiée à la transition énergétique, écologique et agricole. À horizon 2030.

Accompagner les filières agricoles pour une sortie des pesticides en 2030, arrêter l’utilisation des substances CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques), réduire les prélèvements d’eau, former les lycées agricoles aux pratiques écologiques… les engagements Néo Terra en matière de transition agroécologique se veulent exemplaires pour la santé et l’environnement, à la fois pour les consommateurs et les agriculteurs. L’objectif étant d’adapter les exploitations aux conséquences actuelles et à venir du dérèglement climatique, tout en préservant une juste rémunération des agriculteurs, et en garantissant la compétitivité des filières.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.