LaBnF lance un AMI pour agrandir ses espaces de conservation

View of the National Library of France timelapse, whose four buildings in the form of open books surround a wooded area. View from Bridge of Tolbiac with reflection on Seine river. Paris, France

Confrontée à l’accroissement significatif de ses collections, dû notamment à l’augmentation de la production éditoriale française qu’elle collecte par le dépôt légal, la Bibliothèque nationale de France souhaite aujourd’hui redéfinir son schéma stratégique et immobilier, ainsi que l’implantation de ses collections. L’appel à manifestation d’intérêt que lance l’institution doit permettre la construction d’un nouveau centre de conservation, un projet ambitieux pour l’avenir des collections patrimoniales. Ce nouveau pôle répondra aux problématiques de saturation des espaces de conservation, avec notamment la création de magasins de collections hautement technologiques, indispensables à la préservation des documents les plus fragiles, et notamment de la collection de presse, l’une des plus anciennes et des plus riches au monde, qui sera au coeur du projet. Ce dernier comprend, en effet, la création d’un conservatoire national de la presse qui sera un lieu unique en France, rassemblant des collections exceptionnelles dans des conditions de conservation optimales. A travers cet AMI, l’institution cherche avant tout à nouer un partenariat fort et sur le long terme avec une collectivité territoriale pour construire un véritable projet d’avenir.Le coût total du projet est estimé entre 70 et 90 millions d’euros.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.