Lancement de la première plateforme des acteurs de l’ESS actifs pour l’économie circulaire en France

Ce nouvel outil au service des collectivités locale aura vocation à référencer l’ensemble des acteurs de l’ESS actifs dans les champs de la transition écologique, sur tout le territoire, que ce soit en matière d’agriculture et d’alimentation durables, d’énergie, d’éducation à l’environnement, de mobilité durable, etc.

« Avec cette plateforme, nous avons souhaité mettre à l’honneur les acteurs de l’économie sociale et solidaire et faciliter la vie des citoyens, des entreprises et des collectivités locales qui cherchent souvent des solutions pour leurs déchets ou leurs objets en attente d’une 2nde vie, sans savoir vers qui se tourner » a expliqué Jérôme Saddier, président d’ESS France, la Chambre française de l’économie sociale et solidaire. Cette plateforme dont l’ADEME et Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) sont partenaires « permet de renforcer l’outillage des territoires et la capacité de chacun à déployer des solutions innovantes en faveur de la transition écologique » estime Yves Le Breton, directeur général de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Grâce à sa carte numérique intercative, les citoyens, entreprises et collectivités locales peuvent retrouver tous les acteurs de l’économie circulaire engagés, près de chez eux, dans la gestion des déchets, la réparation des produits ou la lutte contre le gaspillage : récupération d’invendus, mise à disposition de matériel, vente de pièces détachées, ateliers vélos, repair cafés (tiers-lieux consacrés à la réparation d’objets), activités de collecte de déchets, consigne pour réemploi, réemploi/réutilisation, préparation au recyclage, recyclage, sensibilisation à la lutte contre le gaspillage alimentaire, etc. La carte permet également de valoriser les acteurs de l’économie circulaire qui peuvent directement se répertorier sur la plateforme et actualiser leurs informations lorsque c’est nécessaire. Pour le lancement de la plateforme, 1 500 acteurs ont été ainsi recensés dans 7 régions pilotes (Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Guyane, Île-de-France, Mayotte, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire). Par ailleurs, la carte est connectée avec la base de données internationale OpenStreetMap en open data. Résultat : les données des deux bases se synchronisent automatiquement. A partir de début 2022, au-delà de l’économie circulaire, la plateforme aura vocation à référencer l’ensemble des acteurs de l’ESS actifs dans les champs de la transition écologique, sur tout le territoire, que ce soit en matière d’agriculture et d’alimentation durables, d’énergie, d’éducation à l’environnement, de mobilité durable, etc. Selon l’ADEME, pour les seules activités liées à la deuxième vie des biens, 60% des emplois sont situés dans le champ de l’ESS.

* ESS : Economie sociale et solidaire

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.