Le projet « Réenchanter les Champs-Élysées »: plus belle l’avenue !

Sous l’impulsion du Comité des Champs-Élysées, une association qui regroupe les acteurs économiques et culturels de l’avenue, les Champs-Élysées se réinventent pour mieux séduire les Parisiens.

Longtemps réservés à la promenade et aux flâneries des Parisiens, les Champs-Élysées ont été bâtis à la gloire des rois, empereurs et présidents qui n’auront de cesse de laisser leur trace sur cet axe. Tout comme, d’ail- leurs, les entreprises privées, qui feront appel à des architectes de renom pour la marquer de leur empreinte. Le quartier des Champs-Élysées devient ainsi au cours du XXe siècle le quartier central des affaires d’un Paris en pleine expansion et devient ainsi aux yeux du monde la plus belle avenue du monde. Mais peu à peu, les Champs-Élysées vont perdre de leur superbe jusqu’à provoquer un véritable rejet de la part des Parisiens. Aujourd’hui : 68 % des 100 000 visiteurs quotidiens de l’avenue sont des touristes, 5 % seulement des promeneurs parisiens. Et pour cause, l’avenue cumule surtrafic, pollution, surtourisme, surconsommation, surpollution… alors que ses jardins, de 24 hectares, plus grands que le Parc Monceau (17e) proche, s’avère hyper-vide car totalement inconnu des Parisiens. Aujourd’hui, les enjeux environnementaux imposent une nouvelle métamorphose. Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024, dont l’organisation a été remportée par la ville, est l’occasion d’engager les transformations pour faire, à l’horizon de 2030, de cette avenue une sorte de laboratoire d’innovation, un modèle de ville durable et inclusive. Il y a cinq ans, le Comité Champs-Élysées, est parti à la reconquête de l’identité de l’avenue et a engagé un travail, d’abord sur l’œil averti de Jean-Paul Viguier en 2014, puis de l’architecte Philippe Chiambaretta qui a débouché sur l’organisation de deux colloques, une étude, un livre et une exposition au Pavillon de l’Arsenal qui ont permis de réenchanter l’avenue virtuellement. Découverte.

Danièle Licata

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.