Le vélo, un outil décisif de post-confinement

C’est le constat dressé par le réseau Vélos et territoires dans la première édition de son bulletin bimensuel de suivi de la fréquentation cyclable. « Il figure en bonne place du renouveau qui s’offre à nous pour envisager un nouveau système de mobilité, ainsi que pour la reprise de l’activité et l’économie de notre pays » selon le réseau. « Et en garantissant la distanciation physique minimum, en améliorant la qualité de l’air et en offrant une activité physique régulière, le vélo est triplement efficace pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Il est un geste barrière par excellence ». La première édition de ce bulletin montre que la pratique cyclable dépasse le niveau d’avant crise malgré une météo pluvieuse. La fréquentation enregistrée sur la première semaine de déconfinement est de 44 % supérieure à la moyenne comptabilisée entre le 1er janvier et le 17 mars. De bons résultats, d’une ampleur inédite, qui s’inscrivent dans une tendance à la hausse de la pratique du vélo. Ce bulletin, édité en lien avec le ministère de la Transition écologique et solidaire sera publié tous les quinze jours.

Les chiffres clés de la première semaine de déconfinement

  • +44 % de fréquentation cyclable par rapport à la moyenne du 1er janvier au 17 mars 2020
  • +11 % de passages de vélos par rapport à la même période en 2019
  • La hausse de la pratique du vélo profite à tous les types de milieux : urbain, périurbain et rural
  • Un premier week-end en pointe avec une fréquentation cyclable deux fois plus importante qu’en 2019 à la même période
  • Une adaptation des déplacements domicile-travail dans le mode et dans la temporalité avec une fréquentation cyclable qui s’étale davantage sur la journée.

 

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.