Les collectivités locales prêtes à encourager la cyclologistique

courier traveling with his cargo bike through the city, lateral view

Jusque-là inexplorée, la question de l’usage du vélo dans les déplacements professionnels fait l’objet d’une étude inédite réalisée avec le soutien du Ministère de la Transition Ecologique et l’Ademe.

L’association « les Boîtes à vélo » vise à favoriser l’essor de l’entreprenariat à vélo en France. Elle vient de dévoiler les résultats de la toute première étude consacrée à la mobilité professionnelle. Artisans, restaurateurs, prestataires de services, fonctionnaires… ils sont de plus en plus nombreux à se déplacer à vélo ou vélo-cargo à assistance électrique, ou non, et parcourent plus de 10 kms par jour. Leurs principales motivations à l’usage du vélo : les aspects écologique (600kg de CO²eq évités en moyenne par an) et le caractère efficace en milieu urbain. Le dynamisme du secteur de la cyclologistique n’est plus à prouver, près d’un quart des entreprises spécialisées -109 entreprises recensées en janvier 2021 – ont été créées depuis 2020.

Les freins à l’usage du vélo professionnel

Les deux motifs principaux des salariés qui n’utilisent pas le vélo, sont : des distances trop importantes (56%) et/ou des parcours inadaptés à l’usage du vélo (30%). Ce n’est pas l’envie/la capacité de faire du vélo qui leur manquent (6%) ou les risques de vol ou d’accidents qui les freinent dans leur usage du vélo (9%). Parmi les salariés n’utilisant pas le vélo, 77% seraient prêts à l’utiliser s’ils y étaient incités par leur entreprise.

Des employeurs et des collectivités prêts à encourager la cyclomobilité professionnelle

Les entreprises qui mettent à disposition des vélos sont plutôt des entreprises du secteur artisanal (75% parmi les répondants), de petite taille (52%), qui privilégient le vélo de service (67%) au vélo de fonction. 90% des dirigeants et 89% des salariés sont satisfaits des dispositifs de mise à disposition de vélo. Quant à elles, les collectivités locales prévoient de mettre en œuvre différentes actions pour développer l’usage professionnel du vélo, au cours des 2 prochaines années : mettre en place des aménagements spécifiques dans l’espace public et/ou faire des préconisations en la matière, sensibiliser et/ou communiquer davantage, conseiller et informer les entreprises et faciliter le développement de la cyclologistique.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.