Les transports en Ile-de-France sauvés grâce le soutien de l’Etat

C’est un soulagement pour la présidente de la Région Ile-de-France et d’Île-de-France Mobilités (IDFM), Valérie Pécresse, qui vient de signer avec l’Etat un protocole d’accord pour un dispositif de soutien financier exceptionnel à IDFM pour toutes les pertes subies en 2020 en raison de la crise sanitaire. Une perte estimée par l’autorité organisatrice à 2,6 milliards d’euros pour l’année 2020, correspondant à 26% de ses recettes annuelles. Pour compenser les pertes subies au titre de la moindre perception du versement mobilité liée au chômage partiel pendant le confinement, le Parlement a voté, dans le cadre de la troisième loi de finances rectificative pour 2020, une compensation financière au bénéfice d’IDFM. Un premier acompte de 425 millions d’euros vient d’être versé à IDFM cette semaine, devant permettre à IDFM de reprendre l’ensemble des paiements aux sociétés de transports jusqu’alors interrompus. Le solde de la compensation au titre de l’année 2020 sera versé au plus tard en 2021, pour un montant total estimé entre 700 et 980 millions d’euros. S’agissant des pertes subies au titre de la baisse des recettes de billets payés par les voyageurs à l’occasion de la crise sanitaire, l’Etat versera une avance remboursable. Cette avance permettra à IDFM d’en couvrir provisoirement les pertes, avant d’en assumer la charge. Le dispositif sera mis en place dans le cadre de la prochaine loi de finances rectificative pour 2020. Le montant de l’avance remboursable est estimé à ce jour entre 1,175 et 1,455 milliards d’euros. Au total, l’Etat s’engage ainsi sur un soutien immédiat de plus de 2 milliards d’euros, complété de près de 700 millions d’euros pour accélérer les investissements de modernisation des transports franciliens dans le cadre du plan France Relance.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.