La loi d’orientation sur les mobilités : la balle dans le camp des collectivités locales

©Adobe Stock

DÉCRYPTAGE. Le projet de loi de la ministre des Transports Élisabeth Borne, résultat d’une concertation avec la société civile, donne la priorité aux mobilités du quotidien tout en prenant en compte la question des zones blanches.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.