Migny, avec 135 abonnés potentiels, n’intéresse pas les opérateurs téléphoniques

©DR

DÉCRYPTAGE. Alors que le secteur des télécoms s’est mis d’accord sur un plan de déploiement du haut débit, pour les petites communes la fracture numérique est un combat au quotidien. Rencontre avec Bruno Perrin, maire de Migny, qui ne décolère pas.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.