L’année 2020 est un tournant majeur dans la transition énergétique du secteur automobile dont le parc de véhicules électriques et hybrides rechargeables pourrait atteindre plus d’un million d’unités en 2022. Pour accélérer le déploiement ainsi qu’un maillage territorial des infrastructures de recharge des véhicules électriques, les groupes E.Leclerc, LIDL, Système U, Green Yellow, la Métropole du Grand Paris, la FNCCR, ainsi que TOTAL, IZIVIA, ENGIE et ENEDIS se sont engagés à travers la signature de la charte « Objectif 100 000 bornes » aux côtés des ministères de la Transition écologique et des Transports qui eux ont annoncé une série de mesures. Ainsi, le renforcement du programme ADVENIR permettra la prise en charge jusqu’à 60% du coût des bornes ouvertes au public; des aides au retrofit des bornes installées seront mises en place pour remettre à niveau une partie du réseau existant installé il y a plusieurs années et enfin, une enveloppe de 100 M€ sera destinée au développement de bornes de recharge rapide sur les autoroutes et le réseau routier national. Les ministères ont également annoncé des mesures complémentaires prenant en compte les propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) : il s’agit de la mise en place d’un bonus de 1000€ pour les véhicules électriques d’occasion, la suppression des véhicules Crit’Air 2 de la prime à la conversion ainsi que la mise en place d’un dispositif de micro-crédit, avec garantie de l’Etat. L’objectif final étant le déploiement de 100.000 bornes de recharge des véhicules électriques sur l’ensemble du territoire.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.