Six cadres sur dix rêvent de quitter l’Île-de-France

TENDANCE. Si une majorité de cadres franciliens se déclarent tentés par un changement de région, dans les faits, seuls 10 % de ceux inscrits à l’Apec ont postulé sur un an. Et surprise, ne se dirigent pas forcément vers la région de leur rêve.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.

Cher(e)s lecteur(trice),

Vous n’êtes pas abonné mais vous souhaitez recevoir des informations exclusives de la part de RCL, la Revue des Collectivités Locales, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.