Six cadres sur dix rêvent de quitter l’Île-de-France

TENDANCE. Si une majorité de cadres franciliens se déclarent tentés par un changement de région, dans les faits, seuls 10 % de ceux inscrits à l’Apec ont postulé sur un an. Et surprise, ne se dirigent pas forcément vers la région de leur rêve.


Cet article est réservé aux abonnés

- Vous êtes abonné(e), identifiez-vous dans la colonne de droite.