Habitat indigne : les petites villes réclament la mise en place d’outils plus opérationnels

A la suite de l’effondrement de deux immeubles dans le centre-ville de Marseille, il y a une semaine, l’Association des petites villes de France (AVPF) a pris la parole afin de rappeler que l’habitat indigne touche également les centres-villes des petites collectivités. Pour Pierre Jarlier, Président délégué de l’APVF, « la lutte contre l’habitat indigne et l’insalubrité est un combat incessant et les maires des petites villes doivent surmonter des procédures administratives et judiciaires particulièrement lourdes et, trop souvent longues, sans disposer de moyens suffisants pour y faire face ». Aussi, l’APVF appelle à ce que les élus soient dotés de nouveaux outils plus coercitifs, en révisant le régime des astreintes administratives et en permettant que les sommes puissent être reversées au budget municipal ainsi que simplifier les procédures pour donner les moyens aux élus d’agir rapidement en cas de situation de blocage.